Mairie de Bellot

Notre histoire / La cidrerie Mignard

Peu avant 1900, un nivernais d’origine, Adolphe Mignard, arrive à Bellot. Il y exerce les métiers de garde moulin - rhabilleur de meules puis épicier ambulant et presseur de pommes itinérant. En 1909, il installe son pressoir sur le site de l’actuel monument aux morts et se fait livrer les pommes par les fermes avoisinantes. Il plante également 2.000 pommiers autour de Bellot (variétés briardes à « deux fins » pour la table et le cidre). Outre le négoce de pommes, Adolphe se lance dans la commercialisation de son cidre. Il fait construire des cuves en ciment verrées et livre son cidre en tonneaux ou en citerne. Par ailleurs, il acquiert deux alambics et charge également son fils unique Ariel de faire la « goutte » dans les villages environnants, avec une prédilection pour Saint-Cyr sur-Morin (surtout quand il s’installait à proximité de l’auberge de l’Oeuf Dur, très fréquentée chaque weekend par les chansonniers montmartrois). Plus tard, la cidrerie aura sa propre distillerie.

Ariel ayant toujours travaillé avec son père, il lui succède en 1945. Il a déjà fait construire la nouvelle cidrerie avec des silos de stockage des pommes, un atelier de pressage plus performant, un système de traitement du marc et de nouvelles cuves en ciment. A la fermeture de la ligne de chemin de fer en 1947, il fait transporter les pommes par camions depuis la gare de Saint-Siméon. Le cidre est commercialisé localement et en région parisienne avec sa propre flotte de camions. Dans les années 1950, Ariel prend le virage de l’embouteillage et lance le jus de pommes (marque Elit). Passionné de sport, il fait construire la piscine de Bellot et offre le terrain de football du Fourcheret à l’Union Sportive du Petit Morin.

Serge Mignard, diplômé de l’école de brasserie de Nancy, seconde son père à partir de 1960 et crée un laboratoire d’analyses. En janvier 1965, à l’âge de 29 ans, il prend la suite de son père contraint de cesser son activité. Pour assurer les approvisionnements, il fait l’acquisition d’une cidrerie à Rouen (marque Jacques de Toy), puis une autre plus tard à Auffay. La mode du cidre doux pasteurisé relance le cidre et Serge en complément du jus de pommes et du jus de raisin développe une gamme de sodas et limonades (marque Atlas).

En 1974, le groupe Joker devient actionnaire principal de la cidrerie et lui demande de développer la marque Challand (jus de raisin). La gamme s’étoffe avec les jus de fruits (flacons de 12cl et briques carton) et les cocktails pétillants. La cidrerie Mignard devient l’une des premières en France (13% de part de marché pour le cidre, 13 millions de litres par an) et peut produire jusqu’à 200.000 bouteilles par jour. L’entreprise exporte en Europe, Outre-Atlantique, en Asie et Moyen-Orient, et lance la marque Jehan de Brie.

En 1992, Joker cède ses participations et la cidrerie Mignard devient une filiale de CSR Pampryl (groupe Pernod Ricard). Elle emploie alors 130 personnes et produit environ 30 millions de bouteilles par an.

En 1995, le groupe Pernod Ricard décide de transférer toutes les activités vers d’autres sites de production et la cidrerie doit cesser ses activités.

Sous l'impulsion du maire Frédéric Morel, un projet de réhabilitation du site est à l'étude.

Plus d'infos, photos et vidéos ici

 


Informations pratiques

Téléphone : 01 64 04 81 98

e-mail : mairiebellot@orange.fr

Le Maire reçoit en mairie
le mercredi de 14h30 à 16
le samedi de 14h30 à 16h30
et sur rendez vous.

facebook :
https://www.facebook.com/mairiedebellot/

Plan d'accès

Plan

Galerie photos

Photos