Mairie de Bellot

Notre histoire / L'église Saint Loup

L'histoire de l'Eglise Saint Loup

L'histoire de l'Eglise Saint Loup

Jusqu’à la Révolution, l’influence de l’Église est considérable comme dans tout le royaume, en raison de ses attributions : l’éducation religieuse et scolaire, la tenue des registres (naissances et décès) et bien sûr la supervision de la vie morale.

En 1112, il y a un curé à Bellot (l'évêque de Meaux en 1112 en a perçu la dîme) et donc sans doute une église. On peut d’ailleurs relever la présence d’un lieu- dit « la vieille église » sous la Fontaine aux Lièvres) L’état-civil, tenu par le curé Faverel entre 1511 et 1553, en fait un des plus anciens de France en sachant que cette obligation n’apparaît clairement que par l’ordonnance de Villers-Cotterêts d’août 1539, sous François 1er qui, par ailleurs, impose le français pour la rédaction de ces actes et est donc à l’origine de l’expansion du français sur tout le territoire.

L’église actuelle est édifiée entre le 12ème et le 13ème siècle (la tradition nous affirme que le clocher aurait été bâti par les anglais). Elle est dédiée à Saint-Loup (évêque de Troyes qui défendit sa ville contre Attila) et Saint-Maur en est le patron secondaire.

Aux 15ème et 16ème siècles, d'importants remaniements viennent modifier l'aspect du bâtiment (contreforts extérieurs, voûtes et arrêtes de voûte, baie en rosaces …) et l’église prend son aspect actuel.

L’aménagement intérieur date du 18ème siècle, avec des fresques murales représentant les évangélistes, les lambris de chêne du chœur et les ferronneries intérieures. Les reliques sont déposées en 1842. Le chemin de croix en bois est érigé le 13 mars 1864, offert par Berthe de Corlieu à l'occasion de son mariage avec Antoine Parichault.,

L’église dispose de deux cloches nommées Marie-Marguerite et Catherine (la troisième a été déposée à la Révolution). Sans doute fêlée pour avoir sonné le tocsin durant l’incendie de la nuit du 21 septembre 1834, Marie-Marguerite est refondue puis remontée le 27 décembre 1854. Elle est alors rebaptisée Marie-Hermance (l’un des prénoms de l’épouse de Jacques Potel, alors maire et parrain de la cloche). Elle est à nouveau déposée, restaurée et remontée en 2013, sous le mandat de Jean Gallois.

En 1865, la décision est prise de changer l'horloge pour un coût de 1.000 Francs. Une quête rapporte 300 F rancs et le conseil municipal de l'époque prévoit tous les ans une somme de 100 Francs pour obtenir le budget nécessaire au remplacement de l'ancienne horloge.

Le cimetière était à l'emplacement du parking actuel (autour de l'église) jusqu'à son déménagement au lieu dit de l'Orge Foulée en 1890. Une nouvelle sacristie est construite entre 1893 et 1894 au nord de l’Édifice (par souscription).

En 1920, le conseil municipal avec l'architecte des bâtiments de France demande le classement de l'église, ce qui sera fait par arrêté ministériel le 13 juillet 1926 (inscription à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques). Une nouvelle horloge est installée en 1959 (souscription et budget communal) et un nouveau coq en 1962 (budget communal).

Les tempêtes de février 1843 et surtout celle de décembre 1999 n’ont pas épargné la toiture de l’église qui, compte tenu de sa vétusté a été refaite intégralement (on y a trouvé des fientes de pigeons de 60cm à 1m d’épaisseur !). Grâce aux subventions du département et de la région, aux assurances et à la dotation parlementaire du député Christian Jacob, ces travaux n’ont rien coûté à la commune de Bellot.

Un projet d’illumination de l’église voit le jour en 1973. Repris dans les années 1990 dans le cadre d’un contrat rural qui inclut le transfert de la Mairie dans l'ancien presbytère. (80% de subventions du département et de la région). Le 7 avril 2000, la commune de Bellot et son Maire Monsieur Mignard reçoivent le prix lumière du conseil général de Seine et Marne qui récompense les plus belles opérations de mise en valeur d’édifices par la voie de l’éclairage.

En 2012 et 2013, le maire Jean Gallois fait restaurer l'une des deux cloches par l'entreprise Bodet du Maine et Loir (renforcement de la structure de la cloche, et du bourdon).

En 2015, après la mise aux normes de l’électricité, l'église Saint Loup accueille le festival des églises organisé par la Communauté de communes de la Brie des Morin. Passionné d’art d’histoire, Danielle Boudinot fonde l’association « Au fil de Saint-Loup » est créée pour la sauvegarde de ce patrimoine. En 2019, l’association constate des affaissements à l’intérieur de l’édifice, à la suite des inondations de juin 2018. La présence supposée de sépultures nécessite une étude des services archéologiques, préalable à toute intervention à mener avec les Bâtiments de France. La commune de Bellot étudie actuellement les conditions de financement de cette étude.


Quand un presbytère devient mairie

Quand un presbytère devient mairie

En 1861, l’Abbé Binant cède son presbytère à la commune contre une rente viagère. A son décès, la commune récupère cette maison et la loue aux curés. En 1962, après le décès du Père Verbist, le bâtiment devient inoccupé. En 1993, sur proposition de la conseillère municipale Danielle Boudinot, la commune restaure l’édifice et y transfère la Mairie ainsi que l’agence postale. Un appartement indépendant est laissé à la disposition de l’Evêché pour le cas où  il veuille y installer un prêtre. La « nouvelle » Mairie est inaugurée en 1993 par monsieur Jacques Larché, président du Conseil Général et Monsieur Alain Peyrefitte, député maire et ancien ministre du Général de Gaulle.

« L’abbé Binant avait prévu des clauses limitatives à sa donation. Ce n’est que parce que sa branche familiale s’est éteinte que la commune de Bellot a pu utiliser en partie le presbytère pour y installer la mairie » - Claude Macé


Informations pratiques

Téléphone : 01 64 04 81 98

e-mail : suivre l'onglet Contact

Accueil du public
nouveaux horaires :
mercredi : 14h30 à 16h
vendredi : 16h à 18h
samedi : sur rendez-vous

Le maire Frédéric Morel reçoit tous les jours sur rendez-vous et peut vous rencontrer à votre domicile. N'hésitez pas à en faire la demande par le formulaire de contact.

Abonnez-vous à la page Facebook :
https://www.facebook.com/mairiedebellot/

Prochain conseil municipal :
mercredi 7 juillet à 18h30 à la salle polyvalente.
Ouvert au public, dans le respect des conditions sanitaires.

Plan d'accès

Plan

Galerie photos

Photos